Revue Malaquais n°6 - Des féminismes en architecture

Collectif

12€

Revue Malaquais n°6 - Des féminismes en architecture

Collectif

12/2020, éditions de l’Ensba,
Français
17,5x23cm,
ISBN: 9782840568063
En stock

12€

résumé

La sixième livraison de la Revue Malaquais, publiée pour la première fois par Beaux-Arts de Paris éditions, est consacrée à un thème d’actualité à l’ère du mouvement « Metoo » : la place des femmes en architecture, que ce soit au sein de la sphère privée ou de l’espace public, mais aussi de la profession, de l’enseignement ou de la recherche en architecture.

Dirigé par Stéphanie Dadour, enseignante en Sciences humaines et sociales à l’école nationale supérieure de Paris-Malaquais, ce numéro est intitulé Des féminismes en architecture. L’usage du pluriel entend refléter la richesse des thématiques et des postures abordées, mais aussi la diversité des manières de s’interroger sur les questions de genre, dans des perspectives qui peuvent relever de la théorie, de la pratique, voire du militantisme.

Existerait-il une manière de faire de l’architecture « féminine » qui puisse échapper aux stéréotypes de genre ? Peut-on l’enseigner ? Plus modestement, comment sensibiliser les étudiants à la place spécifique des femmes dans l’espace ? Quelles leçons tirer de l’évolution de la profession, notamment dans ses rapports avec les autres métiers du bâtiment et de l’aménagement ?

Comment penser des dispositifs architecturaux plus inclusifs, ouverts notamment aux populations LGBTQI+ ?

Les neuf contributions de ce dossier déploient des points de vue contemporains ou historiques ; architectes (sauf une critique et historienne de l’art), enseignants ou étudiants, ils abordent des situations française, russe, nord-américaine, italienne, autrichienne et australienne. Leurs propos sont amplement illustrés de photographies et documents graphiques.

AU SOMMAIRE

Stéphanie Dadour – Introduction : architecture et féminisme. De la théorie critique à l’action – Qu’entend-on par « architecture féministe » ? Une manière inclusive et critique d’approcher le projet et non une « sensibilité » spécifique.

Leda Dimitriadi – Femmes architectes dans l’avant-garde soviétique. La formation et l’œuvre de Lydia Komarova – Le parcours professionnel d’une étudiante des Vhoutemas témoigne de la relative ouverture aux femmes de l’architecture dans la Russie des années 1920.

Giulia Zonca et Dorota Slazakowska – Chronologie réfl exive d’un intensif féministe – La prise en compte des questions de genre par les architectes passe aussi par leur formation.

Nicole Kalms – De l’université à la « vraie vie ». Une équipe de recherche dans une université australienne – Entretien avec la responsable d’un laboratoire cherchant à intégrer les théories féministes dans des aménagements urbains concrets.

Giulia Custodi – Pour des méthodes féministes en architecture. Le genre comme catégorie sociale – Une jeune architecte militante, praticienne et chercheuse s’interroge sur les caractéristiques d’une architecture « féministe ».

Joel Sanders – Les guerres de rideaux. Architectes et décorateurs dans les espaces intérieurs domestiques du xxe siècle – Traditionnellement, l’espace intérieur de la maison était l’affaire de Madame, tandis que Monsieur vaquait à ses occupations à l’extérieur.

Maé Cordier-Jouanne – Des toilettes inclusives. Pour une conception plus accueillante des WC partagés – La non-mixité des WC collectifs est-elle une fatalité ? Faut-il nécessairement séparer l’humanité en deux catégories homme / femme ?

Jean Makhlouta – Queeriser l’espace domestique à l’ère numérique – Alors que les théories féministes mettent en cause la différenciation genrée dans l’espace domestique, un algorithme pourrait-il « queeriser » l’architecture ?

Sophie Orlando – Méditerranée – Une historienne de l’art entre en dialogue avec l’œuvre féministe postcolonialiste de l’artiste Katrin Ströbel.

VARIA

Giulia Tellier – En lisant… Trois livres d’architectes – Fernand Pouillon, Claude Parent, Pierre Riboulet : trois bâtisseurs qui ont pris la plume. Que nous disent-ils de l’architecture ?

Miguel Martin Carballo – Une montagne disputée aux îles Canaries. Chilida à Tindaya – Habitants, compagnies minières, écologistes : la résistance à une œuvre d’art in situ suscite des jeux d’acteurs inattendus.

Garance Champlois – Nouvelles sociabilités urbaines. Une « salle de bloc » d’escalade parisienne – Une salle de sport mêlant escalade et détente peut-elle générer de nouvelles manières de vivre ensemble ?

auteur(s)

Collectif
Biographie apparaissant sur la page d'un livre.